Maison des Réseaux de Santé Isère

Projet Territorial de Santé Mentale de l’Isère

PTSM Isère L’actualité Août 2020

 

En décembre 2018, des acteurs et usagers du champ de la santé mentale en Isère décident de s’engager dans l’élaboration du Projet Territorial de Santé Mentale (PTSM). Se saisissant de cet outil promu par la Loi de Modernisation du Système de Santé de janvier 2016 et de la commande faite par l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes à la Commission Spécialisée en Santé Mentale (CSSM) du Conseil Territorial de Santé de l’Isère (CTS), ils se constituent en groupe de projet, et tentent d’initier une dynamique collective et participative.

 

Après une phase de diagnostic des réalités et problématiques des parcours de santé mentale sur notre département, dont le document de synthèse a été approuvé par Arrêté de l’ARS en novembre 2019, qui s’est achevée par une présentation grand public à l’automne 2019 lors de trois Journées de lancement PTSM (Vienne, Bourgoin-Jallieu, Grenoble), le travail s’est poursuivi pour aboutir aujourd’hui à une feuille de route prévoyant plus d’une trentaine d’actions et projets concrets, ayant pour objectif commun l’amélioration des parcours de santé mentale des isérois.

 

Téléchargez le diagnostic territorial partagé en santé mentale du territoire de l’Isère :

La démarche qui a été celle des porteurs du PTSM de l’Isère est collaborative, reposant avant tout sur l’expérience, les réalités vécues et les propositions des acteurs de terrain et des usagers, et dans la limite d’un travail principalement bénévole. Ni le diagnostic ni les actions proposées en réponse n’ont vocation à être exhaustifs, et à régler l’ensemble des problématiques de santé mentale en Isère.
En revanche, ils sont le fruit d’un travail d’échange, de synthèse, de coopération et de priorisation des acteurs eux-mêmes, aboutissant à soumettre finalement un certain nombre de propositions, nécessitant ou non des financements, et se déployant sur les cinq années à venir.

La feuille de route n’est pas un aboutissement, mais le point de départ d’une action renforcée dans le champ de la santé mentale en Isère. Elle se veut évolutive et s’enrichira au fil du temps, pour inscrire dans la durée les acteurs et les usagers de santé dans une dynamique territoriale commune.

 

Si la crise sanitaire liée à l’épidémie COVID-19 a retardé de six mois les échéances initialement fixées pour le rendu et la parution de ce travail, elle a aussi vu naître des initiatives nouvelles dans le champ de la santé mentale. Ces dernières, si elles ont vocation à se pérenniser, ont été intégrées à la feuille de route.

 

Cette feuille de route sera soumise, à l’été 2020, à l’avis d’instances de démocratie sanitaire que sont les Conseils Locaux de Santé Mentale, les Conseils Locaux de Santé, la Commission spécialisée en Santé Mentale et le Conseil Territorial de Santé de l’Isère, pour un envoi final à l’ARS en octobre, et une diffusion après approbation de l’ARS en janvier 2021. Les porteurs de projets PTSM auront alors la possibilité de contractualiser avec l’ARS pour engager des financements.

Ce sera alors le point de départ de la mise en action effective des projets imaginés par les acteurs et les usagers du système de santé, pour une durée de cinq ans.
L’heure de concrétiser des mois de réflexion, d’attente et d’espoir.

 

 

   Pour plus d’informations :